Actualités

Notre ami Jacques TROUVÉ nous a quitté

A droite, Jacques TROUVÉ accompagné de Jean FLORIMOND

Je connaissais Jacques depuis déjà quelques années et il œuvrait comme délégué régional pour le Cercle National des Bénévoles aux côtés de Jean Florimond également délégué sur les régions Limousin-Poitou-Charentes.

C’était un personnage très attachant et plein de ressources.

Il m’avait raconté sa vie d’instituteur et de directeur d’école à ROCHES-PRÉMARIE-ANDILLÉ dans la Vienne et sa passion pour le tir.

Il avait reçu le Mérite Bénévole échelon VERMEIL.

Les membres du CNB présentent leurs sincères condoléances à ses proches.

Michel COLLIN, Président du CNB

 

Le message de Jean FLORIMOND

« Le Cercle National des Bénévoles est en deuil... Nous venons d'apprendre la disparition de Jacques Trouvé, Délégué Limousin - Poitou-Charentes du CNB...

Pour ma part j'ai passé 7 années comme adjoint de Jacques Trouvé, un homme d'une grande érudition, engagé dans le bénévolat depuis des années à très haut niveau et dévoué à la cause du CNB. »

 

Le message de Daniel TEXIER, Président du Cercle de Poitiers des Médaillés de la Jeunesse et Sports

« Je viens d'apprendre une triste nouvelle, le décès de notre ami Jacques TROUVÉ.

Il était depuis de très longues années un Adhérent du Cercle de Poitiers, il en était même Membre d'Honneur.

Sa gouaille à la Jean-Pierre Marielle était légendaire et sa culture de professeur l'était tout autant.

Délégué Régional Poitou-Charentes - Limousin du Cercle National des Bénévoles, ancien Président de la Fédération Française de Tir (1995 à 2005), il fut aussi l'ancien Président de l'International Shooting Sport Fédération pendant 5 Olympiades.

Présent sur plusieurs Jeux Olympiques (1992 à Barcelone, 1996 à Atlanta, 2000 à Sydney, 2004 à Athènes), il y a serré la main de Carl Lewis, rencontré le Roi d'Espagne, et même dansé un slow avec Marie-José Pérec dont il a, en homme du monde qu'il était, fait le baise-main, et une bise à la fin de la danse. On reconnaîtra bien là sa galanterie légendaire envers les femmes.

Cet épicurien aimait aussi la bonne chair et les bons vins, il faisait partie des Dignitaires de la Confrérie Vineuse des Tire-Douzils en Haut Poitou et ne manquait pas souvent leur Chapitre.

De nombreuses distinctions et Médailles, dont la dernière en 2018, viendront ponctuer ses 87 ans d'existence. »